Retour sur la table ronde : la contribution de la donnée à la transformation numérique publique – Etalab

Retour sur la table ronde : la contribution de la donnée à la transformation numérique publique

Le 4 mars 2021, à l’occasion des 10 ans d’Etalab, la DINUM organisait une table ronde sur la contribution de la donnée à la transformation numérique publique, en présence de la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques Amélie de Montchalin.

Après une introduction du directeur interministériel du numérique (DINUM) Nadi Bou Hanna, les échanges animés par Laure Lucchesi, directrice d’Etalab, ont eu lieu en deux temps :

https://preprod.etalab.gouv.fr/wp-content/uploads/2021/07/upload_9b0bd137780c0f0a3ada6779553a8d8c.png

Etalab après 10 ans

Historiquement, la mission première d’Etalab fut de coordonner la politique d’ouverture des données des administrations de l’État. En leur apportant son appui pour faciliter la diffusion et la réutilisation de leurs informations publiques à travers notamment la plateforme nationale d’open data data.gouv.fr. Depuis, le champ d’action d’Etalab s’est considérablement étendu.

« Etalab porte désormais tous les enjeux de la donnée : l’ouverture, la simplification pour les citoyens […], l’APIfication et l’exploitation des données, en particulier la datascience et l’intelligence artificielle [et] Etalab soutient activement la politique open source de l’État. »

Nadi Bou Hanna

De son côté, la Ministre de la Transformation et de la Fonction publiques a réaffirmé l’importance de la politique publique de la donnée, au service notamment du pilotage de l’action publique. Elle a salué l’engagement d’Etalab et les efforts particuliers menés notamment sur le partage des données entre administrations, avec des améliorations concrètes pour les citoyens :

« C’est grâce à ses équipes mobilisées depuis 10 ans que la France fait figure d’exemple : nous sommes classés troisièmes dans l’UE en termes d’ouverture des données, deuxièmes au niveau de l’OCDE » (…) « Quand vous inscrivez vos enfants à la crèche : on ne vous demande plus votre avis d’imposition ou une attestation de la CAF. C’est grâce aux équipes d’Etalab. »

Amélie de Montchalin

La transformation des grands producteurs de données

La contribution à la transformation de l’action publique a été salué par Sébastien Soriano, selon lequel Etalab a été « un puissant stimulateur » :

« Etalab nous a aidés à prendre conscience qu’un changement de modèle était en cours. […] Ce modèle de la gratuité [des données] permet de nous inscrire dans une dynamique de partage, de communs, et d’en être un des producteurs parmi d’autres. »

Sebastien Soriano

L’ouverture des données de la DILA, notamment les données de Légifrance et de service-public.fr s’est révélé être positive :

« On aurait pu craindre que cela rende notre site moins intéressant, mais cela a plutôt été un moyen de faire connaître plus largement toutes les données dont nous disposons et nous espérons que les API vont nous aider à accélérer tout cela. […] C’est dans nos missions de s’intéresser aux besoins des usagers donc finalement l’ouverture des données a été assez naturelle chez nous. »

Anne Duclos-Grisier

La question des compétences à mobiliser a également été discutée notamment les apports du programme Entrepreneurs d’Intérêt Général. La Ministre a rappelé l’importance de la réinternalisation des compétences et l’effet que l’ouverture de la donnée a sur le sens que les agents donnent à leur mission :

« Avoir accès à la donnée c’est pour améliorer au quotidien le sens même de la mission des agents. »

Amélie de Montchalin

La donnée au service d’une action publique plus ouverte et plus transparente

Eric Bothorel est revenu sur le rapport pour une politique publique de la donnée, remis au Premier Ministre en décembre dernier, et sur le travail avec Etalab.

« Ce qui m’a marqué c’est la disponibilité d’esprit, et la volonté d’aller plus loin dans la politique de la donnée au sein des ministères. »

Eric Bothorel

Les échanges avec Guillaume Rozier ont permis de souligner l’importance de la mise à disposition de données en open data, dans tous les secteurs, et sur leur potentiel de création de valeur, au-delà de la seule transparence :

« C’est grâce à Etalab et data.gouv.fr que je suis data scientist aujourd’hui […] C’est le fait que Santé publique France publie des données de bonnes qualités de manière fréquente et que l’on dispose d’une plateforme commune data.gouv.fr permettant d’accéder à ces données de manière uniforme et homogène qui m’a donné envie d’innover. »

Guillaume Rozier

« La transparence est un levier d’efficacité […] l’ouverture des données publiques contribue à ce que la parole politique se transcrive en effets concrets et tangibles sur le terrain. »

Amélie de Montchalin

Le besoin de décloisonnement des données et de pluridisciplinarité a également été mis en avant.

« On va avoir à faire face à des défis environnementaux, sanitaires qui vont nécessiter de mobiliser des jeux de données d’où qu’ils viennent […]. La richesse se tire souvent du croisement d’un certain nombre de jeux de données […]. Mettons-nous dans ce mouvement qui consiste à ne pas penser pour soi, mais aussi à penser plus large et pour les autres. »

Eric Bothorel

Des efforts à poursuivre

Enfin, les participants ont partagé le constat que l’ouverture par défaut des données publiques peut encore être améliorée et que les efforts sur l’acculturation et la montée en compétence des administrations sur le sujet doivent être poursuivis. De la même manière, une attention particulière doit être apportée à la coordination entre acteurs, avec notamment un besoin d’interministérialité et de davantage de coordination entre l’État et les collectivités pour que l’action soit plus cohérente et organisée. 

Fêtons les 10 ans d’Etalab ensemble

Les verbatims recueillis ici ne représentent qu’une infime partie des échanges : nous vous invitons à visionner la rediffusion de la table ronde.

A l’occasion de la table-ronde, les participantes et participants ont répondu à une micro-interview. Un souvenir marquant avec Etalab ? Un défi pour les 10 ans à venir ? Découvrez leurs réponses en cinq pastilles vidéos.

Pour fêter cette première décennie et imaginer ensemble les 10 prochaines années, nous organisons tout au long de l’année une série d’évènements ainsi que quelques surprises. Restez connectés et partagez vous aussi un souvenir marquant, une rencontre avec Etalab, ou un défi pour l’avenir sur les réseaux sociaux autour du mot-dièse #10ansEtalab ou en écrivant à Etalab.

On vous écoute !